coup droit

les grands coups droits

à toutes les époques et dans tous les pays du monde

de la fin du 19ème siècle et de tout le 20ème siècle

3ème partie - FRANCE

SOMMAIRE

Utilisez aussi avec la souris le curseur de droite pour descendre dans la page

Comme je l'ai déjà dit dans " les prises de raquette en coup droit ", la prise des grands coups droits d'attaque à toutes les époques et dans tous les pays du monde est la prise appelée " western " avec l'éminence hypothénar de la main sur le côté de droite en 3.

La croix indique la partie de la main

( appelée éminence hypothénar ) qui sert

à déterminer la prise sur le manche de la raquette



ATTENTION : Tous les dessins de cette page ne sont pas le fruit de l'imagination, mais décalqués de photos

Pour avoir un bon coup droit, il faut la prise western avec l'éminence hypothénar de la main en 3.

Le coup droit ( vue du filet )

J'ai pris ensuite 3 dessins décalqués avec l'américain SEIXAS en fin de préparation , la française NIOX CHATEAU à l'impact et la britannique DOD en fin d'accompagnement. Ces 3 dessins décalqués fin de préparation, impact et fin d'accompagnement sont la caractéristique d'un grand coup droit.

La croix indique la partie de la main

( appelée éminence hypothénar ) qui sert

à déterminer la prise sur le manche de la raquette

Pour avoir un bon coup droit, il faut la prise western avec l'éminence hypothénar de la main en 3.

Le coup droit ( Vue de la ligne de fond de court )

J'ai pris ensuite 3 dessins décalqués avec la joueuse suisse Mlle PAYOT en fin de préparation et à l'impact et le français Jean-Claude BARCLAY en fin d'accompagnement. Ces 3 dessins décalqués fin de préparation, impact et fin d'accompagnement sont la caractéristique d'un grand coup droit.

&&&&&&&&&&&&&&&

ATTENTION: Tous ces dessins ne sont pas le fruit de l'imagination, mais décalqués de photos.

Dans ma collection, 380 grands coups droits à toutes les époques et dans tous les pays du monde avec séquences, photos, plus le ou les témoignages écrits que je joins et qui prouvent ces grands coups droits. Ci-dessous quelques uns de ces coups droits.

&&&&&&&&&&&&&&&

ATTENTION : Tous ces dessins ne sont pas le fruit de l'imagination, mais décalqués de photos



Les Français

Sommaire des grands coups droits

Marguerite Broquedis - Alain Gerbault - Suzanne Lenglen - Jean Borotra - Roger Danet - Suzanne Le Besnerais - Jacques Brugnon - Roger George - Barbier - Suzanne Pannetier - Gérard Pilet - Françoise Durr - Jean-Claude Barclay - Sybille Niox Chateau - Guy Forget - Yannick Noah - Mary Pierce

Marguerite BROQUEDIS, Mme Billout puis Mme Bordes née le 17 Avril 1893 à Pau ( France). Championne Olympique et Championne du Monde sur terre battue en 1912. Championne de France en simple en 1913 et 1914. Championne de France sur courts couverts en simple en 1910, 1912, 1913, 1922, 1925 et 1927. Onze fois internationale Française de 1912 à 1930. Elle est la dernière joueuse en 1914 à battre Suzanne Lenglen qui a alors 15 ans.

Voici les témoignages écrits qui justifient que Marguerite Broquedis avait un grand coup droit : 1) Dans le livre Tennis, Du jeu mondain au sport athlétique de Henri Cochet et Jacques Feuillet il est dit : " Elle avait tous les coups, mais surtout un drive de coup droit fulgurant ". 2) Dans la revue Tennis du 2 juillet 1911 il est dit " Le coup droit est puissant , suffisamment long et appuyé "... 3) Dans la revue Tennis de France n° 139, Novembre 1964, page 27 il est dit " Elle avait une allure de déesse et possédait un coup droit dont la puissance et la vitesse auraient pu rivaliser avec celui des joueuses d'aujourd'hui ". La prise de coup droit de Marguerite Broquedis est la western.

&&&&&&&&&&

Pour commander toutes les pages de mon site

( se référer aux pages index et sommaire pour avoir exactement le nombre de pages )

Il y a 31 pages en coup droit, + 17 pages en revers, + 6 pages les défauts des champions, + 8 pages erreurs et incompétences,

+ 1 page service et smash, + 1 page volée, + 1 page la technique idéale + 9 pages de divers 1 à divers 9,

---------- 

SOMMAIRE